Virginie Thiébault ostéopathe

Histoire et Principe

« Osteo ; une passion, un métier, un savoir faire au service de vos compagnons et de leur bien être, et de leur performances »

 

Faire appel à un ostéopathe est devenu un reflexe courant depuis quelques années, aussi bien en prévention, pour soulager des maux divers, ou en accompagnement d’un traitement allopathique.

Cette thérapeutique séduit par son approche globale du corps, ainsi que ses techniques douces et non invasives.

les consultations ostéo ne peuvent apporter que des éléments positifs, physiquement et mentalement.

Histoire

 

En 1874 l’ostéopathie voit le jour sous l’égide du Docteur Andrew Taylor Still qui donna cette définition :

« C’est une connaissance scientifique de l’anatomie et de la physiologie, qui dans les mains d’une personne habile, pourra l’appliquer en vue d’aider un être blessé par l’effort, la tension, les chocs, les chutes… »

Premier à rechercher les causes des dysfonctionnements plutôt que de traiter les symptômes, en analysant la bio mécanique, l’appareil locomoteur, les structures du squelette, les tissus, il proposa une approche globale, ne se limitant pas à la seule zone douloureuse.

Le but est de maintenir ou restaurer l’équilibre mécanique et physiologique, la mobilité des différentes  structures du corps, grâce à un ensemble de techniques manuelles.

Comme chez l’humain, préserver et soigner régulièrement le corps de notre animal, augmente son bien être, ses performances (sportives ou non), son espérance de vie.

L’objectif de l’ostéopathie est de rétablir la mobilité là ou elle fait défaut, libérer les tensions, assurer le bon fonctionnement du système musculo tendineux, assurer la fonctionnalité des organes.

Par une réharmonisation globale, l’ostéopathie aide l’organisme à retrouver son équilibre fonctionnel. En effet, une diminution de la mobilité de notre structure ostéo articulaire de soutien est en grande partie responsable de nombreuses pathologies.

 

 

 Comment agit l’ostéopathie

 

Les différentes structures du corps peuvent être limitées dans leur mobilité en raison de multiples facteurs.

L’ostéopathie tend à redonner leur mobilité aux tissus, à ces zones figées, afin d’éviter des compensations qui entraineraient des sollicitations trop importantes et non adaptées ailleurs, sur des zones qui seraient en souffrance puis deviendraient douloureuses à leur tour

Ainsi, le système musculo-squelettique, les fascias, le système digestif, la qualité des tissus pourront être traités par des techniques manuelles, de manière ciblée ou globale.

L’ostéopathie influence donc la biomécanique, elle n’a donc pas d’action purement médicale et ne remplace en aucun cas un traitement de ce type, mais elle est souvent complémentaire et il est très intéressant de travailler en harmonie avec le vétérinaire, le dentiste, et le maréchal ferrant, vers lesquels l’ostéopathe pourra éventuellement vous orienter lorsque la pathologie ne relève pas de ses compétences.